Accueil / Face au Covid / Elodie, enseignante à Fort Myers

3ème témoignage

Elodie, enseignante à Fort Myers

Être enseignant exige de la patience et de la patience Elodie en a particulièrement besoin en ce moment avec ses classes à tenir en ligne et ses propres enfants à éduquer à la maison.

Elodie, enseignante à Fort Myers

Etablir une routine quotidienne pour avoir un équilibre entre le rôle de mère et de maitresse l’aide beaucoup. Les élèves d’Elodie ont entre 14 et 18 ans, l’adolescence est un âge où l’interaction avec les autres compte beaucoup. Les amis leur manquent et Elodie ressent parfois chez eux une certaine tristesse. Certains dont les parents travaillent et qui étaient déjà en difficulté sont parfois abandonnés à eux-mêmes, la peur du décrochage est alors réelle. Les parents n’ont souvent pas le choix.

Une autre inquiétude porte sur la santé mentale des élèves, Elodie explique que la situation était déjà dégradée avant le COVID à cause du harcèlement à l’école et des addictions aux réseaux sociaux où chacun(e) se juge. Pour lutter contre ces tendances, le gouverneur de Floride a pris des mesures fortes pour aider les jeunes souffrant de troubles psychologiques. Le mois de mai devait être consacré à ce phénomène avec des consignes de visionnage de vidéos préventives des risques psychologiques mais l’épidémie a contrecarré ce plan. On remet ainsi à demain des problèmes moins visibles aujourd’hui mais qui deviendront sûrement très graves demain.

Les jeunes sont-ils les grands oubliés de la crise sanitaire ? Certains ont aimé cette période, en tout cas au début mais le confinement est une situation à risques. Les signes de changement de comportement sont à surveiller. Pour mieux accompagner les familles dans leur quotidien, le service de psychiatrie de l’enfant et l’adolescent de l’hôpital Robert Debré a mis en ligne ses publications scientifiques et fiches pratiques, disponibles ici.

Il sera important d’avoir un retour de la vie sociale des enfants et des jeunes mais le retour à la quotidienneté sera progressif. Dans le Lee County, la date provisoire de rentrée scolaire est annoncée au 10 août. Elodie explique que la distanciation sociale sera difficile à respecter (avec 37 élèves par classe) mais c’est pourtant la principale mesure qui est prévue pour anticiper un retour à la « normale ».

N’oublions pas nos plus jeunes, soutenons-les et espérons que cette crise leur donnera à eux comme à nous le sens du collectif.

Suivez-nous

Laure
Pallez

contact@laure-pallez.fr

Conseillère des Français
de l'etranger en Floride