CAMPAGNE STAFE (Soutien au Tissu Associatif des Français de l’Étranger) 2023 en Floride - Blog de Laure Pallez

Accueil / Blog / CAMPAGNE STAFE (Soutien au Tissu Associatif des Français de l’Étranger) 2023 en Floride

16 décembre 2022

CAMPAGNE STAFE (Soutien au Tissu Associatif des Français de l’Étranger) 2023 en Floride

Depuis 2017, le monde associatif des Français de l’étranger dans le monde entier bénéficie d’une enveloppe budgétaire d’environ deux millions d’euros afin de promouvoir des projets de nature éducative, caritative, culturelle ou d’insertion socio-économique et qui contribuent au soutien des Français à l’étranger.

Critère déterminant : ces projets proposés doivent bénéficier directement à nos compatriotes.

Le Conseil Consulaire du 12 décembre a retenu cette année 3 projets dont un issu de la Floride centrale.
 
Une très bonne nouvelle qui démontre le dynamisme des associations françaises situées aussi en dehors de Miami.


Les trois projets retenus, centrés sur les domaines culturels et éducatifs, totaliseraient un montant global de 45 000 euros de la part de l’État, en cas d’acceptation définitive.
 
Ils ont tous majoritairement été retenus par le conseil ainsi que leur classement par ordre prioritaire.
 
Étape suivante : Pour validation définitive, la commission nationale du STAFE, composée d’élus et de fonctionnaires, se réunira en mars 2023 et statuera définitivement sur les projets retenus par vos élus consulaires. 


Petit rappel du bilan de 2022 pour la circonscription : 
 
Sur 3 projets retenus, 1 a été jugé recevable (par la commission nationale à Paris) pour un total de 12 000 euros.

A l’étranger, la réserve parlementaire a été remplacée par le STAFE en 2017 :

Après les élections présidentielles et législatives de 2017, les projets de loi pour la confiance dans la vie politique ont été présentés. Parmi les mesures, le texte prévoyait la suppression de la réserve parlementaire. Une critique récurrente du système de la réserve parlementaire était son manque de transparence. 

Personnellement, je regrette la suppression de la réserve parlementaire au bénéfice du STAFE pour plusieurs raisons : d’abord cette réforme ne s’est pas faite à budget constant (3 millions Euros vs. 2,1 millions Euros post réforme), ensuite les critères d’attribution sont très voire trop restrictifs et enfin les élus peuvent parfois manquer d’objectivité sur les dossiers par les liens qu’ils ont naturellement dans la communauté.
A noter également que la décision souveraine du conseil consulaire n’est souvent pas suivie en commission nationale consultative à Paris.


Légende de la photo : Conseil consulaire STAFE à Miami le 12 décembre 2022

9 décembre 2022

Une semaine après la visite d’Etat du Président Macron, je suis fière du travail collectif accompli. Plutôt qu’opposer les administrations française et américaine, notre groupe de (...)